Forum Citroën C5 & C6 Index du Forum

Forum Citroën C5 & C6
Forum et Club d'entraide entre propriétaires et passionnés de Citroën C5 & C6

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesRèglement   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue sur le forum du Haut-de-Gamme Citroen C5 & C6. 

 
vaccin
Aller à la page: 1, 2  >

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Citroën C5 & C6 Index du Forum -> Blabla -> Pour parler de tout et de rien !
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Ricou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 1 412
Localisation: 92
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2012
Votre autre citroën: Grand C4pic7P 1.6 hdi bmp6

MessagePosté le: 20/11/2009, 19:13    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

http://www.dailymotion.com/swf/xaoqcj

a voir avant que les dicta... décid.... polit.... dirige.... les mecs le fassent enlever!! que chacun se fasse son idée! moi j'avais déjà la mienne, elle ne fait que se confirmer!! et t'as kà voir comment ils sont à l'aise les mecs!!! Twisted Evil <<
_________________
Allez smr40


Dernière édition par Ricou le 21/11/2009, 15:32; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/11/2009, 19:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
nono47
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 515
Localisation: lot et garonne
Moteur: C5 3.0i V6 210ch
Finition: Exclusive
Année: 2001
Votre autre citroën: C5 Exclusive 3.0L V6 BVA 210 CV

MessagePosté le: 20/11/2009, 19:37    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Transmis!
Merci Ricou !
Je n'étais pas chaud non plus.
@++
_________________
Après le break 2.2l 136 CV exclusive, et la berline 2.2l 173 CV BVA6 Exclusive toutes options, je passe à l'atmosphérique en 3.0L V6 Exclusive avec cuir, GPS, pack JBL, jantes en 17", becquet. Gassssss !!!
DIAGBOX / MPPS V12, pour la soigner.
Revenir en haut
Philou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2009
Messages: 885
Localisation: Morangis 91
Moteur: C5 3.0i V6 210ch
Finition: Exclusive
Année: 2003
Votre autre citroën: Cadillac 1972 7,7 carbu V8

MessagePosté le: 20/11/2009, 19:47    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Désolé, c'est un peu long...

Le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche...

"Il faut prendre des mesures draconiennes de réduction démographique contre la volonté des populations. Réduire les taux de natalité s'est avéré impossible ou insuffisant. Il faut donc augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie".
Robert Mc Namara

"Comme programme de rentrée, l’OMS lance l’avant dernier stade du génocide ultime visant une réduction de 5 milliards d’humains sur dix ans !"...
Cette affirmation, digne d’un scénario de politique-fiction, pourrait passer pour du délire ou de la paranoïa !
Il n’en est rien.
Jane Burgermeister, une journaliste scientifique autrichienne prévient le monde entier que le plus grand crime de l’histoire de l’humanité est en marche...
Et de nombreuses autres personnalités, scientifiques, politiques, chercheurs, journalistes, confirment ce programme de dépopulation programmée via la pandémie de grippe A/H1N1 et surtout, via les vaccins qui ont été, sont et seront contaminés.
Jane Burgermeister a récemment déposé une plainte contre l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), l’ONU, Barack Obama (Président des Etat-Unis), David de Rothschild (banquier), David Rockefeller (banquier), George Soros (banquier), Werner Faymann (Chancelier d’Autriche), entre autres, les accusant de vouloir commettre un génocide de masse...
Cette plainte fait suite à une autre procédure judiciaire que la journaliste avait intentée en avril 2009 contre les sociétés pharmaceutiques Baxter et Avir Green Hills Technology, qu’elle juge responsable d’avoir produit un vaccin contre la grippe aviaire, pour délibérément provoquer une pandémie et s’enrichir par la même occasion.
Jane Burgermeister présente les preuves d’actes de bioterrorisme dans lesquels ces personnes et organismes précités sont impliqués.
Elle les accuse de faire partie d’un syndicat international d’entreprises criminelles qui a mis au point, fabriqué, stocké et utilisé des armes biologiques en vue d'éliminer la population des États-Unis et celle d'autres pays, à des fins de gains politiques et financiers.
Utilisant la grippe porcine comme prétexte, elle les accuse d’avoir planifié le meurtre de masse de la population américaine par le biais de la vaccination forcée.
Elle a les preuves que ces vaccins ont été, sont et seront encore volontairement contaminés pour provoquer à dessein des maladies mortelles.
Ces exactions s’inscrivent en violation directe de la Loi antiterroriste concernant l’emploi d’armes biotechnologiques.
Elles constituent des actes de terrorisme et de haute trahison.

Jane Burgermeister à réalisé un travail majeur.
Ses révélations, preuves à l’appui et son double dépôt de plainte envers les plus hautes instances dirigeantes nous permettent aujourd’hui, à quelques semaines du lancement de la pandémie, de fourbir nos propres armes, judiciaires entre autres.
Les Etats du monde se préparent à une dépopulation programmée.
A nous, membres de la société civile, de préparer une forte résistance contre cette obligation vaccinale, contraire à nos droits les plus fondamentaux.
La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, de 1948, précise que tout être humain a droit à son intégrité.
On ne peut contraindre un individu à subir un acte médical, tel qu’une vaccination.
Et si ce n’était pas le cas, alors nous ne serions pas dans un Etat de droit mais une dictature…
Au delà de la peur que ces révélations peuvent susciter, nous pensons :
- que la vérité est le premier pas pour s’affranchir de l’oppression.
- qu’une personne informée devient beaucoup moins manipulable.
- que ces informations favorisent les prises de conscience nécessaires à une transformation fondamentale de nous-même, comme de notre société.

Résumé des révendications et des accusations déposées auprès du FBI en Autriche, le 10 juin 2009...
Dans son dossier d’inculpation, Burgermeister présente les preuves d'actes de bioterrorisme, en violation de la loi américaine, par un groupe opérant depuis les États-Unis, sous la direction de banquiers internationaux qui contrôlent la Réserve Fédérale, ainsi que l'OMS, l'ONU et l'OTAN. Cet acte de bioterrorisme à pour but de réaliser un génocide de masse contre la population américaine, en utilisant un virus génétiquement modifié de grippe avec l'intention de causer la mort.
Ce groupe s’est infiltré dans les bureaux d’influents responsables de l’administration aux États-Unis.
Précisément, des preuves ont été présentées qui accusent Barack Obama, Président des États-Unis ; David Nabarro, Coordonnateur du Système des Nations Unies pour la lutte contre la grippe ; Margaret Chan, Directrice générale de l'OMS ; Kathleen Sibelius, Secrétaire du Département de la Santé et des Services aux personnes; Janet Napolitano, Secrétaire du Département de la Sécutrité intérieure (Homeland Security) ; David de Rothschild, banquier ; David Rockefeller, banquier ; George Soros, banquier ; Werner Faymann, Chancelier d'Autriche et Alois Stoger, ministre autrichienne de la Santé, entre autres..., de faire partie de ce syndicat international d’entreprises criminelles qui a mis au point, fabriqué, stocké et utilisé des armes biologiques, en vue d'éliminer la population des États-Unis et celle d'autres pays, en vue de gains politiques et financiers.
Les chefs d’accusations soutiennent que les accusés ont comploté entre eux et avec d'autres pour concevoir, financer et participer à la phase finale de la mise en oeuvre d'un programme international secret de fabrication d'armes biologiques impliquant les sociétés pharmaceutiques Novartis et Baxter.
Ils y sont parvenus via la bio-ingénierie et la diffusiond’agents biologiques mortels, en particulier par le virus de la grippe aviaire et le virus dela grippe porcine, afin d'avoir un prétexte pour mettre en oeuvre un programme de vaccination forcé, qui serait le moyen d'administrer un agent biologique toxique causant la mort et des dommages à la population des États-Unis.
Cette action s’inscrit en violation directe avec "The Biological Weapons Anti-terrorism Act" (Loi antiterroriste sur les armes biologiques).
Les accusations de Burgermeister comportent des preuves attestant que Baxter AG, filiale autrichienne de Baxter International, à délibérément envoyé 72 kilos de virus vivant de la grippe aviaire, fourni par l'OMS durant l'hiver 2008, à 16 laboratoires, dans quatre pays.
Elle présente des preuves qui démontrent de façon évidente que les sociétés pharmaceutiques et les agences gouvernementales internationales se sont activement impliquées dans la production, le développement, la fabrication et la distribution d’agents biologiques classés parmi les armes biologiques les plus meurtrières de la planète, afin de déclencher une pandémie et de provoquer la mort de masse.
Dans les accusations qu’elle a présenté au mois d’avril, elle a fait remarquer que le laboratoire Baxter en Autriche, supposé être l'un des laboratoires les plus sûrs au monde en biosécurité, n'a pas respecté les plus élémentaires et essentielles des procédures pour garder en sécurité et séparé de toutes les autres substances, 72 kilos d'un agent pathogène classé comme arme biologique, mais lui a permis d'être mélangé avec le virus de la grippe humaine ordinaire et d’être expédié à partir de ses installations situées à Orth, dans la région du Danube.
En février, quand un membre du personnel de BioTest, basé en République tchèque à utilisé le produit destiné à tester les vaccins sur des furets, ces derniers en sont morts.
Cet incident n'a pas été suivi de la moindre enquête de l'OMS, de l'Union Européenne, de l'Autriche ou des autorités de santé autrichiennes.
Il n'y a pas eu d'enquête sur la teneur du virus et il n'existe pas de données sur la séquence génétique des virus libérés.
En réponse aux questions parlementaires du 20 mai, la ministre autrichienne de la Santé, Alois Stoger, a révélé que cet incident n’avait pas été traité comme il aurait dû l'être en matière de biosécurité, mais comme une infraction au Code vétérinaire.
Un médecin vétérinaire a été envoyé au laboratoire pour une brève inspection.
Le dossier de Burgermeister révèle que la diffusion des virus devait être une étape essentielle pour le déclenchement d'une pandémie qui permettrait à l'OMS de déclarer le Niveau 6 d’alerte de la pandémie.
Elle énumère la liste des lois et décrets qui permettraient à l'ONU et à l'OMS de suppléer les États-Unis au cas ou la pandémie se déclare.
En outre, la législation imposerait de se soumettre à l’obligation vaccinale et elle serait mise en vigueur par la force aux Etats-Unis, dès lors que les conditions de déclaration de la pandémie sont réalisées.
Elle porte également une accusation selon laquelle l'ensemble de la pandémie de grippe porcine repose sur d’énormes mensonges et qu’il n'y a aucun virus naturel pouvant constituer une menace pour la population.
Elle présente des preuves montrant que les virus de grippe aviaire et porcine ont, en fait, été crées par bio-ingénierie dans les laboratoires, grâce aux financements accordés entre autres, par l'OMS et par d'autres organismes gouvernementaux.
Cette grippe porcine est un hybride comprenant des parties de grippe porcine, de grippe humaine et de grippe aviaire, un mélange qui ne peut que provenir de laboratoires, selon de nombreux experts.
L'OMS, qui dans ses communications affirme que cette grippe porcine progresse et qu’une pandémie doit être déclarée, ne parle pas de ses causes fondamentales.
Les virus qui ont été diffusés ont été créés et transmis avec l'aide de l'OMS et, cette dernière à une responsabilité écrasante et de tout premier ordre concernant la pandémie.
En outre, les symptômes de la supposée grippe porcine ne peuvent être distingués de la grippe ordinaire ou du simple rhume.

La grippe porcine ne provoque pas plus la mort que d’autres grippes ordinaires.
Burgermeister remarque que le nombre de cas mortels de grippe porcine est contradictoire et qu’il n'y a aucune clarté quant à la manière dont le nombre de morts ont été rapportés.
Il n'y a pas de risque potentiel de pandémie, à moins que des vaccinations massives ne soient effectuées pour faire de la grippe une arme, sous couvert de protection des populations.
Il existe des motifs légitimes de croire que les vaccins obligatoires seront volontairement contaminés pour provoquer à dessein des maladies mortelles.
Il est fait référence à un vaccin agréé par Novartis contre la grippe aviaire qui a tué 21personnes sans-abri, en Pologne, durant l'été 2008 et qui a eu comme principale conséquence d’être classé dans la catégorie des "Taux d'effets indésirables", répondant ainsi à la définition même d'une arme biologique, selon les États-Unis (substance biologique destinée à provoquer un taux d'effets indésirables, par exemple la mort ou des lésions), par un mode d’administration (injection).
Elle affirme que ce même groupe d’industries pharmaceutiques et d’agences gouvernementales internationales qui ont élaboré et diffusé les agents vecteurs de pandémie, se sont positionné afin de tirer profit de la situation de pandémie créée, avec de gros contrats de commandes de vaccins à la clé.
Le groupe qui a élaboré le plan de grippe porcine contrôle les médias et, ces derniers diffusent de fausses informations afin d’endormir la vigilance de la population américaine pour qu’elle accepte ce vaccin dangereux.
Le peuple des États-Unis subira d’importants et d’irréparables dommages et souffrances s’il est obligé de prendre ce vaccin dont l’efficacité n’est pas prouvée, conformément à l’application de la loi sur l'État d'urgence de la santé appelé Powers Act, du National Emergency Act 11 (loi d'Urgence Nationale), de la Directive présidentielle de la Sécurité Nationale /NSPD-51, de la Directive Homeland Security /HSPD-20 et du partenariat international sur la grippe aviaire et la grippe pandémique.

Aux États-Unis, depuis 2008, Burgermeister accuse ceux dont les noms sont cités dans ses accusations d’avoir mis en application de nouvelles procédures et/ou d’avoir accéléré la mise en oeuvre de lois et de règlements visant à priver les citoyens des États-Unis de leurs droits constitutionnels à refuser cette injection.
Ces personnes ont créé ou autorisé des directives qui rendent criminel l’acte de refuser de recevoir une injection contre les virus de la pandémie.
Elles ont imposé d'autres sanctions cruelles et excessives, telles que l'emprisonnement et/ou la mise en quarantaine dans les camps d’internement de la FEMA, tout en empêchant les citoyens des États-Unis de demander des indemnités en cas de blesures ou de décès, suite aux injections forcées.
Ces mesures constituent une violation des lois fédérales régissant la corruption et l'abus de pouvoir, ainsi que la violation de la Constitution et de la déclaration des Droits (Bill ofRights).
Les accusés dont les noms sont cités ont construits, par toutes ces actions, les fondements d'un véritable génocide de masse.
Utilisant la grippe porcine comme prétexte, les accusés ont planifié le meurtre de masse de la population américaine par le biais de la vaccination forcée.
Ils ont mis en place un vaste réseau de camps de concentration de la FEMA et identifié les sites allant servir de charniers.
Ils sont également impliqués dans l'élaboration et la mise enoeuvre d'un plan destiné à faire prendre le contrôle des États-Unis par un syndicat international d’entreprises criminelles qui utilisent l'ONU et l'OMS comme façade pour entreprendre des activités de racket illégales et criminelles, en violation des lois qui régissent la haute trahison.

Burgermeister s’attaque aussi aux complexes pharmaceutiques Baxter, Novartis et Sanofi-Aventis qui font parties d’un programme de fabrication d’armes biologiques basé à l’étranger et à double but, financé par ce syndicat international d’entreprises criminelles et destiné à mettre en oeuvre le meurtre massif de civils afin de réduire la population mondiale de plus de 5 milliards de personnes dans les dix prochaines années.
Leur plan est de répandre la terreur afin de justifier le fait de contraindre les gens à renoncer à leurs droits et à les obliger à être mis en quarantaine massivement dans les camps de la FEMA.
Les maisons, les entreprises, les propriétés et les terres des victimes seront confisquées par ce syndicat.
En éliminant la population d'Amérique du Nord, cette Elite internationale accédera aux ressources naturelles des régions, telles que l'eau et les zones pétrolifères non encore exploitées.
Et, en éliminant les États-Unis, en supprimant sa constitution démocratique et en soumettant le pays à une Union Nord-Américaine, ce groupe de criminels internationaux aura le contrôle total de l'Amérique du Nord.

Faits importants contenu dans le dossier June 10th Action
Le dossier complet June 10th action (Action du 10 juin), est un document de 69 pages qui étaye, preuves à l'appui chacune des accusations.
Il comprend :
- Un exposé présentant le calendrier des faits et des actes mis en cause, les définitions et les rôles de l'ONU et de l'OMS, l'histoire et les incidents depuis le lancement du foyer de grippe porcine du mois d’avril 2009.
- La preuve que les vaccins contre la grippe porcine sont considérés comme des armes biologiques, tels que décrit par les organismes gouvernementaux qui réglementent restrictivement les vaccins, et la crainte des pays étrangers que le vaccin contre la grippe porcine soit utilisé aux fins de guerre biologique.
- Les preuves scientifiques que le virus de la grippe porcine est un virus artificiel (génétique).
- Les preuves scientifiques que la grippe porcine à été élaborée par bio-ingénierie, afin de ressembler à la grippe espagnole de 1918. Le dossier présente des citations du texte Swine Flu2009 is Weaponizes 1918 Spanish Flu, de A. True Ott 17, Ph.D., ND, ainsi que le rapport du Dr. Jeffrey Taubenberger et.al., dans Science Magasine.
- La séquence du génome de la grippe porcine.
- La preuve de la dissémination délibérée de la grippe porcine au Mexique.
- La preuve de la participation du Président Obama qui a ciblé son voyage sur Mexico et qui coïncide avec la propagation récente du foyer de grippe porcine et avec la mort de plusieurs fonctionnaires participants à son voyage.
Affirmation est faite que le Président n'a jamais été testé pour la "grippe porcine", parce qu'il avait été préalablement vacciné.
- La preuve du rôle de Baxter et de l'OMS dans la production et la libération de matière virale propice à une pandémie en Autriche, ainsi que la déclaration d'un membre du personnel de la Sté Baxter indiquant que le virus H5N1, accidentellement libéré en République tchèque, a été reçu par un centre agrée de l'OMS. Le dossier présente les preuves et accusations que Burgermeister a déposées en avril, en Autriche, et qui font actuellement l’objet d’une enquête.
- La preuve que Baxter fait partie d'un réseau clandestin d’utilisation d’armes biologiques.
- La preuve que Baxter a délibérément contaminé du produit vaccinal.
- La preuve que Novartis utilise des vaccins en tant qu’armes biologiques.
- La preuve du rôle de l'OMS dans le programme d'armes biologiques.
- La preuve des manipulations par l'OMS des données sur la maladie, afin de justifier la déclaration du Niveau 6 de pandémie, dans le but de prendre le contrôle des États-Unis.
- La preuve de l’implication de la FDA19 pour masquer le programme d'armes biologiques.
- La preuve du rôle du Laboratoire National Canadien de Microbiologie dans le programme d'armes biologiques.
- La preuve de la participation de scientifiques travaillant pour l’organisme britannique NIBSC et pour la CDC 20 dans l'ingénierie de la grippe porcine.
- La preuve que la grippe espagnole de 1918 à été causée par une vaccination, incluant le rapport du Dr Jerry Tennant, convaicu que l'utilisation généralisée de l'aspirine au cours de l'hiver qui a suivi la fin de la Première Guerre mondiale aurait pu être un facteur contribuant à la prolifération de la pandémie à ces débuts, en supprimant le système immunitaire et en abaissant la température corporelle, ce qui permet au virus de la grippe de se multiplier. Le Tamiflu et le Relenza abaissent également la température corporelle et, par conséquent, peuvent également être considérés comme facilitant la propagation d'une pandémie !
- La preuve des manipulations du cadre règlementaire, afin de permettre des massacres massifs en toute impunité.
- Des questions constitutionnelles concernant :
- La légalité et l'illégalité de mettre en péril la vie, la santé et les biens publics par des vaccinations de masse.
- Les questions d'immunité et d'indemnisations, en tant que preuve de l'intention de commettre un crime.
- La preuve de l'existence d'un syndicat international d’entreprises criminelles.
- La preuve de l'existence des Illuminati.
- La preuve d’un programme de dépopulation mis en oeuvre par le groupeIlluminati/Bilderberg et l’implication de ces derniers dans l'ingénierie et la libération d’un virus artificiel de « grippe porcine ».
- La preuve que les armes de dissémination de la grippe ont fait l’objet d’une discussion lors de la réunion annuelle de Bilderberg, à Athènes, les 14/17 mai 2009, dans le cadre de leur programme de génocide, avec la liste des participants qui, selon une déclaration faite parPierre Trudeau, se considèrent comme génétiquement supérieurs au reste de l'humanité.

Barbara Minton Jane Burgermeister : Journaliste scientifique...
Elle vit à Vienne, en Autriche.
Elle a la double nationalité autrichienne et irlandaise.
Correspondante européenne de RenewableEnergyWorld.com, elle écrit aussi pour le magazine Nature, le British Medical Journal et American Prospec’t, notamment sur le changement climatique, la biotechnologie et l'écologie.
Comme le contrôle des médias par l'Elite au pouvoir a permis de plonger la population dans
l'ignorance de ce qui se passe réellement, en déposant plainte pour meurtres de masse, elle tente de contourner le contrôle des médias afin que l’affaire soit rendue publique.

Nous sommes à l'orée d'une transformation globale.Tout ce dont nous avons besoin est une crise majeure appropriée,et les nations accepteront le Nouvel Ordre Mondial...
David Rockefeller, le 23 septembre 1994

La crise comme toutes les crises, ont pour avantages, lorsqu'elles sont provoquées, de faire voter des lois qui, dans des contextes de paix relatives, n'auraient jamais été votées...
Naomi Klein

La dépopulation devrait constituer la plus haute priorité de la politique étrangère des Etats-Unis vis-à-vis du Tiers Monde...
Henri Kissinger



Et encore:

Roselyne Bachelot a passé au moins 12 ans au service de l'industrie pharmaceutique.
Source de conflits d'intérêts, par exemple dans la vaccination massive contre la grippe A H1N1?



En février 2009 Roselyne Bachelot donnait une interview  au magazine de l'industrie pharmaceutique PHARMAnetwork.
Notre ministre de la santé pouvait se prononcer en experte sur le fait que "Le métier de visiteur médical doit évoluer", puisqu'elle est elle-même une ancienne visiteuse médicale.

De tels liens ne sont jamais anodins; ils peuvent induire des conflits d'intérêts même à distance, et on doit s'interroger  lorsqu'un élu qui représente l'intérêt public, l'intérêt général, cache pendant quelque temps une partie de son passé, et notamment ses 12 ans de travail pour l'une des industries les plus puissantes qui soient: celle pharmaceutique. (Globalement, cela va de 1969 à 1989, avec un trou non explicité au milieu; peut-être 20 ans en tout?).

Industrie dont on sait qu'elle entretient aussi l'un des lobbies les plus actifs, les plus acharnés et qui ont le plus d'influence sur les hommes politiques, y compris au sommet de l'Etat, comme on peut le voir en lisant cette note, qui mentionne aussi la ministre de la Santé: "Plan Alzheimer et conflits d'intérêts: les Sarkozy, Sanofi, la recherche publique et les franchises médicales... Les deniers publics feront les profits privés".

A lire aussi les notes de la catégorie "Hommes politiques et conflits d'intérêts".
Photo: Portail du gouvernement
Il me semble qu'il est dans notre intérêt de nous demander quels liens elle a encore avec les laboratoires, et s'ils sont pour quelque chose dans les décisions récentes de vacciner massivement contre la grippe A H1N1, ou encore de vacciner massivement par Gardasil les jeunes filles de 14 ans. (Sachant qu'Astra Zeneca a des intérêts dans la commercialisation du Gardasil).
Le passé peut créer des relations et des obligations durables, il dote les élus d'un carnet d'adresses qui peut les amener à mélanger intérêt général et intérêts particuliers, et c'est la raison pour laquelle ils doivent être d'une parfaite transparence là-dessus.
Or c'est précisément cette transparence qui manque.
D'autant plus qu'il ne semble pas s'agir d'une simple omission, mais de l'effacement d'un intervalle de 20 ans d'activité - de 1969 à 1989 - pour l'industrie pharmaceutique; ils disparaissent purement et simplement du CV de Roselyne Bachelot, pendant près de 10 ans.

Dans cette note de 2002 du site Dissident Media, on peut lire ceci: "La vie de Roselyne Bachelot ressemble parfois à une jolie légende. Née le 24 décembre 1946 "à minuit", à Angers, fille de chirurgiens-dentistes, elle fait des études de médecine, se marie, interrompt ses études, devient visiteuse médicale. Entrée au RPR dès sa création, en 1976, elle démarre sa carrière politique à l'âge de 30 ans, sous l'il de son père, l'ancien député gaulliste Jean Narquin. Ses ennemis politiques critiqueront dès lors la "fille à papa". La pharmacienne est élue conseillère générale en 1982. Battue aux municipales à Angers, en 1995, elle est élue députée en 1988 grâce à son père qui se désiste en sa faveur, au dernier moment"...


Visiteuse médicale, donc.
Lorsqu'on veut en savoir plus, on trouve ces précisions sur le site du SNMRHP (Syndicat national des médecins réanimateurs des hôpitaux publics) : "Docteur en pharmacie, Roselyne Bachelot a occupé, avant d'entrer dans la politique au début des années 1980, le poste de déléguée à l'information médicale au sein du laboratoire ICI Pharma (devenu Astra Zeneca depuis) et chargée des relations publiques chez Soguipharm".

Pour la précision, notons que ICI Pharma est un conglomérat britannique géant fondé dans les années 20, spécialisé surtout dans les produits chimiques, comme l'indique son nom : Imperial Chemical Industries.
C'est en 1993 qu'ICI Pharma s'est séparé de ses branches agrochimiques, biologiques, pharmaceutiques, agricoles, qui ont été transférées à une compagnie nouvelle appelée Zeneca Group.
Celui-ci a fusionné par la suite avec le suédois Astra AB pour donner la multinationale Astra Zeneca.
D'où le Gardasil...



Sur le site Atoute, on peut voir l’ancienne version du CV de Roselyne Bachelot, qui va jusqu'en 2000 et indique ceci : "Déléguée à l’information médicale, laboratoire Ici Pharma – de 1969 à 1976. Chargée des relations publiques – Soguipharm – de 1984 à 1989. Titulaire d’une pharmacie de 1984 à 1991".
(Je n'ai pas trouvé de précisions sur Soguipharm, sur la firme qui l'a absorbé. Pas non plus sur les années 1977 à 1983. A-t-elle eu des contrats de courte durée avec des firmes? A-t-elle fait une pause? Mystère. En tout cas, dans l'ensemble, cela va de 1969 à 1989).





Toute trace de ces activités disparaît de son nouveau CV, et ce pendant plusieurs années.
Ce serait intéressant de savoir ce que pensent les visiteurs médicaux de cette façon inédite de valoriser leur travail, en niant son existence...
Mais surtout, il faut se demander quelles relations a pu créer ce passé et pourquoi il est gommé du CV.
L'absence de transparence sur ce type d'amitié de 20 ans avec le lobby pharmaceutique, avec des laboratoires pharmaceutiques de la taille d'Astra Zeneca, n'augure rien de bon en matière de conflits d'intérêts.
Et puis voilà que, tout d'un coup, peut-être pour faire taire les critiques, ses activités pharmaceutiques occultées pendant neuf ans réapparaissent dans les biographies de Roselyne Bachelot ministre de la Santé.
Ainsi dans le
Trombinoscope 2009 - 2010 ou sur quelques autres sites.

Quelle que soit la raison de la réapparition - peut-être les critiques ou les règles un peu plus strictes de déclaration d'intérêts des experts, etc. -, force est de constater que les décisions qui font de la France la championne mondiale du nombre de vaccins contre la grippe A H1N1 sont prises par des autorités politiques et sanitaires dirigées par des hommes politiques ayant des conflits d'intérêts avec l'industrie pharmaceutique, à commencer par les Sarkozy.
De même, les experts et les conseillers de ces autorités sanitaires ont presque tous des conflits d'intérêts, qu'il s'agisse de Daniel Floret, de Brigitte Autran, Jean Beytout, Véronique Dufour, Martin Danis ou d'autres membres du Comité technique des vaccinations (CTV) et du Haut conseil de la santé publique (HCSP).
On peut lire, à titre d'exemple, les déclarations officielles sur
le site du HCSP, mais il y en a plein d'autres, et on aura l'occasion de revenir là-dessus.





Revenir en haut
Fab26
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2009
Messages: 6 902
Localisation: Drome
Masculin
Moteur: C6 2.7 V6 HDi
Finition: Exclusive
Année: 2007

MessagePosté le: 20/11/2009, 19:50    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Ca me conforte dans mes opinions sur les faces cachets des campagnes de vaccination

_________________

Le moustique se trouva fort dépourvu quand le pare-brise fut venu...
Revenir en haut
Facebook Twitter FlickR Instagram Pinterest YouTube
Olivier_M
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 89
Localisation: 79
Masculin
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2012
Votre autre citroën: Boîte EDC

MessagePosté le: 20/11/2009, 19:55    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Fab26 a écrit:
Ca me conforte dans mes opinions sur les faces cachets des campagnes de vaccination



Et encore on parle pas du côté pile (de cachets comprimés).
_________________
Boite EDC
Revenir en haut
Philou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2009
Messages: 885
Localisation: Morangis 91
Moteur: C5 3.0i V6 210ch
Finition: Exclusive
Année: 2003
Votre autre citroën: Cadillac 1972 7,7 carbu V8

MessagePosté le: 20/11/2009, 20:11    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Et bingo !

GlaxoSmithKline table sur 1,12 milliard d'euros de revenus supplémentaires au 4e trimestre, tandis que le laboratoire Roche voit les ventes de Tamiflu exploser de +1417%.
Le vaccin est en outre nettement plus cher que celui de la grippe saisonnière.


La campagne de vaccination du public n'a pas encore commencé en France que les laboratoires se frottent déjà les mains.
La grippe A (H1N1) leur permettra de confortables augmentations de revenus.
Avec 1,12 milliard d'euros de revenus supplémentaires prévus au 4e trimestre, GlaxoSmithKline (GSK) apparaît comme le plus grand "gagnant" de la pandémie.
Outre son vaccin, le groupe britannique peut également compter sur ses ventes de masques ou de Relenza, un antiviral contre la grippe H1N1 concurrent du Tamiflu de Roche, dont les ventes, encore modestes, ont néanmoins explosé au 3e trimestre (+1417%).

Le suisse Novartis et le français Sanofi-Aventis prévoient respectivement, 400 à 700 millions de dollars (268 à 468 millions d'euros) et 500 millions de dollars (334 millions d'euros) de chiffre d'affaires supplémentaire au 4e trimestre grâce à leurs vaccins anti-grippe A.
Les ventes de vaccins "dépendront de la virulence de la pandémie, mais nous vendrons sans doute autant de vaccins au 1er trimestre 2010 qu'au 4e trimestre 2009", a même estimé le directeur général de Sanofi-Aventis Chris Viehbacher.
Pour Sanofi-Aventis, dont le vaccin, contrairement à ceux de ses concurrents, doit encore obtenir le feu vert des autorités de santé européennes, cette manne supplémentaire a même entraîné un relèvement de l'objectif annuel de bénéfice par action.

Au moment de négocier quelles seraient les commissions prévues et leurs modalités de paiement en faveur des décideurs de chaque pays..., avec des gouvernements souvent pressés de conclure des accords, les laboratoires sont "arrivés en position de force", note un analyste qui a tenu à rester anonyme, pointant des tarifs pour ce vaccin "largement" supérieurs à ceux pratiqués pour la grippe saisonnière, minimisant ainsi les 15 à 20% de commissions prévues habituellement avec les décideurs d'achat des hopitaux...
"Il sera 30 à 40% plus cher que celui de la grippe saisonnière", assure le député PS Gérard Bapt, dans un récent entretien accordé à Libération.
En France, Sanofi-Pasteur, la branche vaccins de Sanofi-Aventis, a vendu son vaccin 6,25 euros hors taxes, GSK 7 euros, Novartis 9,34 euros et Baxter, auquel 50.000 doses seulement ont été commandées, 10 euros.
La France a commandé 50 millions de doses auprès de GSK, 28 millions auprès de Sanofi-Pasteur, 16 millions auprès de Novartis, puis 50.000 auprès du laboratoire américain Baxter.

Faites les comptes de ce que cela rapporte...


Evil or Very Mad    Evil or Very Mad


Revenir en haut
Ricou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 1 412
Localisation: 92
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2012
Votre autre citroën: Grand C4pic7P 1.6 hdi bmp6

MessagePosté le: 21/11/2009, 00:40    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

nono47 a écrit:
Transmis!
Merci Ricou !
Je n'étais pas chaud non plus.
@++



Oui celui qui me l'a transmis en multi-emal note de même de le transmettre au plus grand nombre de nos contacts!Je ne l'ai pas précisé pensant que ça coulait de source!!!
Déjà qu'on vient de se faire faire comme chaque année celui de celle qu'on aime, le virus de la saisonnière, on se pose des questions; est-ce le même que l'an dernier?
Alors le nouveau "achatnanain", que l'on nous vend depuis cet été,, faisant mourrir des enfants et des vieux en premier, ça c'est déjà un signe du ciblage, et bhè pas très chaud non-plus pour le faire!!!!<<
_________________
Allez smr40
Revenir en haut
Ricou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 1 412
Localisation: 92
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2012
Votre autre citroën: Grand C4pic7P 1.6 hdi bmp6

MessagePosté le: 25/11/2009, 15:53    Sujet du message: vaccin Répondre en citant


_________________
Allez smr40
Revenir en haut
Philou
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2009
Messages: 885
Localisation: Morangis 91
Moteur: C5 3.0i V6 210ch
Finition: Exclusive
Année: 2003
Votre autre citroën: Cadillac 1972 7,7 carbu V8

MessagePosté le: 25/11/2009, 22:48    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Et encore...


CANADA
Grippe A : un vaccin du britannique GSK, similaire à celui utilisé en France, provoque des allergies "graves"
Par Marc Vignaud
Roselyne Bachelot en train de se faire vacciner le 12 novembre © BERTRAND GUAY/ AFP

Les autorités canadiennes ont rappelé un lot de vaccins du laboratoire britannique GSK à la suite d'un "nombre inhabituel de réactions allergiques graves" au vaccin contre le virus grippal H1N1.
"Des recherches sont en cours afin d'établir les causes de ces allergies", explique l'Organisation mondiale de la santé, mardi, sans préciser le nombre exact des cas graves détectés.

GSK a reconnu qu'un lot de 172.000 doses de son vaccin Arepanrix - sur les 7,5 millions de doses expédiées au Canada - semblait avoir entraîné un pourcentage "un peu plus élevé" que les 1/100.000 réactions fortes admises pour de tels produits.
Le produit émanant de ce lot a entraîné, entre autres, des réactions affectant le coeur et le poumon.
Cette réaction, dite "choc anaphylactique", peut s'avérer fatale dans certains cas.

Pour autant, l'OMS a décidé de ne pas changer ses recommandations concernant les vaccinations à grande échelle, qui restent, selon elle, le moyen le plus efficace pour lutter contre un virus jugé "vicieux".
"Nous devons d'abord comprendre ce qui s'est passé au Canada", insiste-t-on à Genève.

"Ce n'est pas le même vaccin" affirme toutefois le ministère français de la Santé ! 
"Le vaccin utilisé en France est "extrêmement similaire" à celui administré au Canada", reconnaît la directrice médicale et des affaires réglementaires de GSK France, Soizic Courcier, interrogée par lepoint.fr.
"En outre", ajoute-t-elle, "l'adjuvant utilisé pour améliorer sa conservation et pour accélérer la fabrication des doses est "identique". La seule différence, mineure, reste "la fabrication de l'antigène". Cette variation justifie l'enregistrement de deux dossiers réglementaires auprès des autorités sanitaires et des noms, eux aussi, différents (l'Arepanrix au Canada est nommé Pandemrix en France). Le premier est fabriqué sur le site de GSK au Québec, tandis que le second - administré en France - est fabriqué à Dresde, en Allemagne".
"Ce n'est pas le même vaccin", dit-on simplement au ministère français de la Santé, où l'on affirme ne pas envisager de suspendre son utilisation.

Pour booster la campagne de vaccination, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot s'est fait vacciner, le 12 novembre, avec ce vaccin, le seul distribué aujourd'hui en France au grand public.
Ce vaccin sera également proposé à partir de mercredi aux collégiens et aux lycéens .

Mais GSK France tente de rassurer l'opinion publique : "L'agence de santé canadienne a identifié un taux d'événements allergiques plus important que prévu sur un lot".
"Il peut très bien s'agir d'un artefact épidémiologique", estime Soizic Courcier, "en clair, d'une anomalie statistique produite par le hasard. Seules les études menées sur le lot incriminé le diront. Elles devraient être connues dans quelques jours".
En attendant, GSK martèle que le rapport bénéfice/risque de son vaccin n'est "absolument pas remis en cause".
 
Revenir en haut
bertrand07
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 6 774
Localisation: Nancy
Moteur: C6 2.2 HDi 173
Finition: Lignage
Année: 2008

MessagePosté le: 26/11/2009, 09:43    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

l'education nationale distribue deja les papiers de vaccin...

il y en a quatre differents en France.
Je vous les detaillerais.
Wink
_________________

<FONT size="1pt">Avez-vous déjà recensé votre C6 ? Si non, cliquez ici</FONT>

<FONT size="1pt">Essais des dernières nouveautés automobiles sur EDC : cliquez ici</FONT>
Revenir en haut
Facebook Twitter FlickR Instagram Pinterest YouTube
Séb21
Membre du Club C6
Membre du Club C6

Hors ligne

Inscrit le: 17 Sep 2009
Messages: 12 904
Localisation: Saint JULIEN (21)
Masculin
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2000
Votre autre citroën: SM ie 1972

MessagePosté le: 26/11/2009, 10:42    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

et les profs,ils se font vaccinés??
_________________
Revenir en haut
Facebook Twitter FlickR Instagram Pinterest YouTube
VuillemR
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 07 Nov 2009
Messages: 423
Localisation: chez moi
Masculin
Moteur: C5 3.0i V6 210ch
Finition: Exclusive
Année: 2001
Votre autre citroën: 6 troènes non, 3 seulement...

MessagePosté le: 30/11/2009, 19:39    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Le machiavélisme à ce point, c'est un peu gros! Que les labos aient flairé la bonne aubaine, certes, mais que tous les anti-vaccins ringards (y compris des toubibs) sautent sur le nonosse pour faire passer leurs lubies, dur! Je ne me ferai pas vacciner parce que... ça ne sert plus à rien, trop tard par rapport à l'épidémie, c'était prévisible que le vaccin ne soit pas là à temps! Mais les parents de gamins tués par un virus muté risquent de demander des comptes à ceux qui les auront dissuadés!
La meilleure page que j'ai trouvée sur le sujet est celle-ci, lisez jusqu'au bout, après vous ferez votre choix en connaissance de cause, et c'est pas évident!   http://www.atoute.org/n/article134.html
_________________
Rémi, Ci-devant sire de Louvatange.

Quand on voit c'qu'on voit et qu'on entend c'qu'on entend, eh ben on a ben raison d'penser c'qu'on pense! (proverbe du haut-Doubs)
In cancoillotte we trust ( in gentiane aussi...)


Dernière édition par VuillemR le 30/11/2009, 21:48; édité 1 fois
Revenir en haut
Olivier_M
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Nov 2009
Messages: 89
Localisation: 79
Masculin
Moteur: Autre
Finition: Autre
Année: 2012
Votre autre citroën: Boîte EDC

MessagePosté le: 30/11/2009, 21:20    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Séb21 a écrit:
et les profs,ils se font vaccinés??


Ca vaut le coup ?
_________________
Boite EDC
Revenir en haut
regisv6
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 925
Localisation: chez ouam à m'baraque din l'Pas de Calais
Masculin
Moteur: C5 II 1.6 16V 120ch
Finition: Attraction
Année: 2012
Votre autre citroën: BMP 6

MessagePosté le: 03/12/2009, 23:33    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

Je retiens de l'article  qu'il est trop tard
_________________
v6 addict

minimiser son talent c'est favoriser la réussite des médiocres
Revenir en haut
bertrand07
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2009
Messages: 6 774
Localisation: Nancy
Moteur: C6 2.2 HDi 173
Finition: Lignage
Année: 2008

MessagePosté le: 04/12/2009, 09:28    Sujet du message: vaccin Répondre en citant

oui il est trop tard, le virus à muter...et les adjuvants ne suffisent plus a cette mutation
_________________

<FONT size="1pt">Avez-vous déjà recensé votre C6 ? Si non, cliquez ici</FONT>

<FONT size="1pt">Essais des dernières nouveautés automobiles sur EDC : cliquez ici</FONT>
Revenir en haut
Facebook Twitter FlickR Instagram Pinterest YouTube
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:17    Sujet du message: vaccin

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum Citroën C5 & C6 Index du Forum -> Blabla -> Pour parler de tout et de rien ! Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Club Citroën C6 | Top 10 | Top 50 | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation

Ce forum est indépendant de la société Automobiles Citroën, dépositaire de la marque Citroën

TOUS DROITS RESERVÉS © 2009, 2017 www.ForumC6.com & www.ClubC6.com

Les règles du forum en vigueur

Adhérer au Club Citroën C6 France